Le faux plafond, le produit phare pour réussir sa décoration intérieure

créer par franck. Posté(e) le 23 décembre 2020 dans travaux.
franck
0 message(s)

Un faux plafond représente la meilleure des solutions pour la rénovation d’une demeure ou d’un bâtiment quel qu’il soit. Il est indispensable pour le camouflage de certaines imperfections dues à la vétusté. Mais c’est aussi le meilleur moyen pour cacher des détériorations. Pour un bâtiment en construction, le recours à une cloison pour plafond permet de dissimuler les diverses installations électriques ou les bouches d’aération.

Le double avantage d’un faux plafond

Un faux plafond est à la fois esthétique et isolant. Ce sont les deux principales caractéristiques qui font qu’il connaît un certain succès auprès des décorateurs et des différents designers. En allant sur https://www.cloison-plafond.fr/, on peut trouverles différents types de plafond. Qu’il soit suspendu ou tendu, il est réalisé selon deux techniques  qui ont chacune leurs spécificités. Mais la finalité reste la même : embellir le plafond. Le plafond suspendu est accroché à une ossature métallique fixée à des rails. Il requiert des lames de bois ou de PVC, des plaques de plâtre, des briques à plafond en céramique ou en terre cuite.

C’est la technique idéale pour une rénovation. Le plénum ou l’espace qu’on a pu libérer avec l’installation du faux plafond va accueillir les câbles électriques et l’isolant choisi.Le plafond tendu par contre, est constitué d’une toile qu’on appelle velum et qui est tendue entre les murs. En matière plastique, il est très esthétique, car il présente un grand choix de coloris. Certaines toiles peuvent même être imprimées selon le motif qu’on veut : un ciel bleu, des étoiles, un paysage, les possibilités sont nombreuses. Le faux plafond améliore également le confort acoustique et thermique.

Faux plafond, des coûts différents selon le type

Le coût d’un faux plafond se calcule au mètre carré. Les prix diffèrent selon le type de faux plafond et fonction de certains critères. Ainsi, le prix du faux plafond tendu est de 70 € en moyenne le mètre carré. Son coût tient compte de sa surface, des luminaires à intégrer et du nombre d’angles dans la pièce. C’est la technique la plus tendance, toutefois c’est aussi la plus difficile à poser. Il n’y a plus aucune modification possible une fois que c’est posé. Le plafond suspendu varie selon la matière. Il y en a 4 sortes.

Le suspendu en plâtre

Le mètre carré coûte dans les 15 à 40 €. Il est à la fois simple à poser et très économique. Les finitions requièrent toujours un certain savoir-faire.

Le suspendu en bois

Coûtant dans les 15 à 80 € le mètre carré, c’est le faux plafond idéal pour donner du style et une note de chaleur à une pièce.

Le suspendu en PVC

Il permet de nombreuses possibilités de styles en se déclinant dans des gammes  de couleurs variées. Economique et pratique, son coût au mètre carré est de 20 à 60 €.

Le suspendu métallique

C’est la technique la plus utilisée pour les lofts. Le mètre carré coûte dans les 150 à 250 €. C’est aussi la plus résistante en étant durable, inaltérable et étanche.

Créer un compte pour répondre à cette Question